My Blog

Les maladies et la nutrition

Les maladies et la nutrition sont devenues des éléments complémentaires. La nutrition affecte notre santé, sa bonne gestion permet de réduire certains risques de maladies dans l’organisme.

fruits-1869132_1280
Une nutrition saine et stable est indispensable

Une bonne nutrition : élément clé de la santé

Les maladies et la nutrition sont des éléments interdépendants, c’est pour cela qu’il ne faut pas négliger la nutrition pour une meilleure santé. Une nutrition saine et stable est indispensable pour un bon développement physique et mental. En effet, bien gérer maladies et nutrition permet  de réaliser pleinement son potentiel à l’école, au travail, ou encore dans d’autres domaines. Une bonne nutrition procure un système immunitaire solide, permettant de se protéger des maladies transmissibles et non-transmissibles. Cependant, un mauvais régime alimentaire ou une malnutrition peut être la cause d’un décès. Dans le monde, 11 millions de décès par an sont causés par la malnutrition. En outre, les changements rapides en alimentation et en mode de vie provoquent des maladies chroniques et augmentent le taux d’obésité.

Se procurer une bonne santé : alimentation équilibrée

Concernant les maladies et la nutrition, il est important de procurer plus de nutriments pour mener à bien une meilleure santé.

Les légumineuses pour plus de nutriments

En matière de légumineuses, opter pour ceux riches en fibres est le plus efficace pour rester en bonne santé. En effet, les aliments riches en fibres permettent d’éviter le surpoids. Mais, aussi, certaines études montrent que les fibres contenues dans les légumineuses préviennent le risque de diabète. Ils contribuent aussi à la baisse de glycémie et du taux d’insuline dans l’organisme. Une alimentation riche en fibres réduit aussi le risque d’affections cardiaques, car il diminue la tension artérielle.

beans-2014062_1280
paprika-3212137_640

Privilégier les produits non transformés, bruts et de saison

Les maladies et nutritions : les bonnes pratiques alimentaires

Pour une bonne prévention des maladies, il est plus efficace d’adopter des bonnes pratiques alimentaires. Effectivement, certains aliments sont considérés comme protecteurs face aux maladies, tandis que d’autres sont des facteurs de risques. À cet effet, il faut privilégier les produits non transformés, bruts et de saison, dans le but de limiter la consommation d’additifs. Mais aussi, il est important de privilégier les produits issus d’une agriculture limitant l’apport en pesticides.

Pour une bonne nutrition, connaître des bonnes pratiques alimentaires est l’idéal :

  • Fruits et légumes : consommez 500 g/jour, peu importe le mode de consommation.
  • Noix sans sel : environ une poignée par jour.
  • Légumineuses : 2 fois par semaine, telles que les lentilles, fèves, pois chiches, haricots secs, dans le but de limiter la consommation de viande.
  • Produits céréaliers et laitiers : à privilégier tous les jours
  • Viande : de préférence les volailles, surtout, il faut limiter la consommation de viande rouge.
Il est nécessaire de bien s’hydrater et limiter les boissons sucrées, ainsi que l’alcool pour une bonne nutrition et éviter tous risques de maladie.